La Trilogie de la Villégiature

Carlo Goldoni (traduction par Lucie Comparini, édition d’Andrea Fabiano)

Gallimard

La Trilogie de la Villégiature (1761), chef-d’œuvre de la maturité de Carlo Goldoni, présente un roman théâtral en neuf actes, une fresque sociale, sentimentale et psychologique aussi drôle que cruelle. Une œuvre à redécouvrir, car elle expose des travers, des tourments et des choix dont l’étrange familiarité nous interroge sans cesse.

Cette traduction est attentive à la mécanique théâtrale autant qu’aux variations et aux détours de la parole. Elle a pour but d’offrir une lecture et une représentation actuelles, sans cesser de dialoguer avec l’auteur pour dévoiler au public la finesse et les nuances de son œuvre.

La nouvelle édition, annotée, commentée et accompagnée de paratextes critiques, offre une nouvelle lecture de la « Trilogie », libérée des clichés réducteurs, et permet au lecteur d’en saisir la formidable modernité.



Citer ce billet
luciadellafontana (2023, 18 avril). La Trilogie de la Villégiature. ELCI | Équipe littérature et culture italiennes. Consulté le 14 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/oklc

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search