Parution de Giorgio Caproni, L’Oeuvre poétique, traduction d’Isabelle Lavergne et Jean-Yves Masson

L’Oeuvre poétique 

Né à Livourne en 1912, mort à Rome en 1990, Giorgio Caproni est l’un des plus grands poètes italiens du XXe siècle, considéré aujourd’hui en Italie comme l’égal d’Ungaretti, de Montale ou de Saba. Sa poésie est profondément ancrée dans les paysages qui ont modelé sa vision du monde : de Livourne et de Gênes, où il passa son enfance et sa jeunesse, à Rome où il enseigna et exerça une activité infatigable de traducteur et de critique littéraire, en passant par ce lieu privilégié que fut pour lui la haute vallée de la Trébie, en Ligurie.

Son oeuvre commence dans les années sombres du fascisme et de la guerre qui le marquent durablement. Il leur oppose une poésie qu’il conçoit comme porteuse de valeurs propres à sauvegarder la dignité humaine. Par-delà l’évolution qui l’amène à des formes poétiques de plus en plus dépouillées, tout son parcours se place sous le signe du deuil et de l’absence : portant, mais sans pathos, le deuil d’une première fiancée, puis celui de sa mère, Caproni exprime dans toute la deuxième moitié de sa vie le deuil d’un Dieu absent qu’il ne cesse cependant d’interpeller. Reprenant les thèmes légendaires de la chasse à la Bête féroce et du chasseur maudit, il édifie dans sa maturité le grand mythe de la conscience moderne.

Partiellement traduit en français dans les années 1980 et 1990, Giorgio Caproni méritait de l’être intégralement. Le présent volume donne à lire l’ensemble de ses poèmes dont la plupart sont traduits pour la première fois.

Isabelle Lavergne  & Jean-Yves Masson

Lien vers le site de l’éditeur

CAPRONI-Oeuvre-72dpi


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *