Amor che move. Une table ronde avec Manuele Gragnolati, Sara Fortuna et Davide Luglio sur Dante, Pier Paolo Pasolini et Elsa Morante

 

amor che move

Comment se mêlent désir, corporéité et langage dans l’activité littéraire de Dante, Pasolini et Morante? Et quelles formes la subjectivité assume-t-elle dans leurs oeuvres? Amor che move. Linguaggio del corpo e forma del desiderio in Dante, Pasolini e Morante, le nouveau livre de Manuele Gragnolati [Il Saggiatore 2013], propose un dialogue croisé entre ces trois auteurs. Il en ressort non seulement une analyse originale de deux des réécritures les plus radicales de Dante au XXe siècle, mais aussi une interprétation particulièrement remarquable et novatrice, de différents aspects de l’oeuvre de Dante.
L‘auteur s’entretiendra des questions abordées dans son essai avec Davide Luglio [Université Paris -Sorbonne] et Sara Fortuna [Università Guglielmo Marconi, Rome] lors de la table ronde organisée à l’Institut Culturel Italien de Paris, le 17 février 2014 à 18h30.

 

Programme



Citer ce billet
Elci (2014, 14 février). Amor che move. Une table ronde avec Manuele Gragnolati, Sara Fortuna et Davide Luglio sur Dante, Pier Paolo Pasolini et Elsa Morante. ELCI | Équipe littérature et culture italiennes. Consulté le 19 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/okft

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search