Federico De Roberto: le deuil des illusions (Revue des Études Italiennes)

Le volume Federico De Roberto: le deuil des illusions (numéro thématique de la Revue des Études Italiennes, n.s., tome 57, n° 3-4, juillet-décembre 2011) a paru. Il contient les actes de la journée d’étude internationale qui s’est tenue à l’Université Paris-Sorbonne le 7 décembre 2011, avec l’ajout de trois contributions inédites.

 

Table des matières :

 

Aurélie Gendrat-Claudel, Avant-propos

I. Tensions historiques et anthropologiques : modernité, sicilianité, société

Michela Toppano, Passion et intérêt dans la trilogie des Uzeda

Stéphanie Lanfranchi, Modernità e decadenza nell’opera di De Roberto

Lise Bossi, De Roberto et le roman contre-historique sicilien

Laura Fournier Finocchiaro, Parlement et politique dans « L’imperio »

 

II. L’art du roman : fiction et signification

Nunzio Zago, L’allegoria dei « Viceré »

Pérette-Cécile Buffaria, Continuer et recommencer pour (mieux ?) finir : écriture(s) et histoire(s) chez De Roberto

Elsa Chaarani Lesourd, Gestuelle, comique et sarcasme dans « I Viceré »

Pierre Musitelli, « Diffidate, aprite gli occhi, non credete » : usages et impostures de la littérature et du langage de « L’illusione » à « L’imperio »

 

III. Réception de De Roberto

Margherita Ganeri, La posizione di De Roberto nel canone della letteratura italiana

Sara Boezio, Derobertiana


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *