Vient de paraître: « Italo Calvino. Écrivain du paradoxe » par Isabelle Lavergne

Italo Calvino (1923 – 1985) est sans conteste l’un des plus grands écrivains italiens du XXe siècle. Encouragé dans sa vocation par Cesare Pavese (qui le premier goûta son « ton de fabuliste »), Georges Perec ou Claude Lévi-Strauss, ses romans et ses réflexions sur la littérature ont marqué les générations d’après-guerre. Roland Barthes put ainsi écrire que « dans l’art de Calvino et dans ce qui transparaît de l’homme en ce qu’il écrit, il y a – employons le mot ancien, c’est un mot du XVIIIe siècle – une sensibilité. On pourrait dire aussi une humanité, je dirais presque une bonté, si le mot n’était pas trop lourd à porter : c’est-à-dire qu’il y a, à tout instant, dans les notations, une ironie qui n’est jamais blessante, jamais agressive, une distance, un sourire, une sympathie. ». Aussi importante soit-elle, l’œuvre de Calvino n’a été jusqu’ici que peu étudiée en France. Le présent livre pallie cette lacune et propose un parcours éclairant, autour de la notion de paradoxe, toujours centrale, permettant de comprendre pourquoi, selon Calvino, « les fables sont vraies ».

Isabelle Lavergne est maître de conférences à l’université de Paris–Sorbonne où elle enseigne la littérature italienne et la traduction. Ses recherches portent sur la littérature du XXe siècle, et en particulier, dans une perspective lacanienne, sur la fonction du regard et de la langue.

Lien vers l’éditeur

Collection Savoir lettres
280 pages – 14 x 21 cm
25 illustrations en noir et blanc
ISBN : 978 27056 8249 1


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *