Conférence-spectacle autour Ferite a morte (Blessées à mort) de Serena Dandini

Lundi 15 mai, Istituto Italiano di Cultura, 18h30

L’écriture des monologues de Ferite a morte (Rizzoli, 2013) a été suggérée à Serena Dandini par son désir de « raconter les victimes du féminicide » en tant que femmes vivantes et non fantômes ou corps morts. Grâce aux recherches de Maura Misiti, le sujet va bien au-delà du fait divers et conduit à une véritable réflexion sur les causes et les possibles solutions d’un problème général.

De nombreux textes de Ferite a morte ont fait l’objet de lectures publiques en Italie et ailleurs. La version complète en français a été coordonnée par Lucie Comparini avec les étudiants du parcours traduction (Études Italiennes, Paris-Sorbonne) et publiée en édition bilingue avec l’aide d’Antonella Capra (Presses Universitaires du Midi, 2016). La motivation de cette traduction est étroitement liée à la mise en scène de Blessées à mort (mai 2016) sous la direction artistique de Stéphane Miglierina avec l’atelier théâtral La Mascareta en langue française (Paris-Sorbonne). Autour de Serena Dandini et Maura Misiti, l’Association Sorbonidea et l’Équipe Littérature et Culture Italiennes (ELCI-EA 1496) de Paris-Sorbonne, en collaboration avec l’Institut Culturel Italien de Paris et l’association DIRE (Donne Italiane Rete Estera) proposent une rencontre à plusieurs voix animées par des lectures et des extraits de jeu scénique.

Intervenants :

Serena Dandini (l’auteure), Maura Misiti (co-auteure, CNR), Lucie Comparini et Antonella Capra (Université Paris-Sorbonne, Université Toulouse-Jean Jaurès), Stéphane Miglierina (Université Paris-Sorbonne) et les étudiants acteurs (compagnie La Mascareta, Sorbonidea).

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *